Les différentes spécialités gastronomiques de Lyon

À Lyon, on aime la cuisine raffinée et la capitale des Gaules est connue pour ses belles traditions culinaires. Entre ces restaurants haut de gamme et ses bouchons lyonnais, on trouve toujours d’excellents repas. 

La fameuse rosette de Lyon

Dans cette ville française, on en connaît un bout sur la charcuterie et plus particulièrement sur la rosette de Lyon qui fait partie des meilleurs saucissons. Elle est facile à emporter pendant les pique-niques. On l’accompagne de beurre et d’un bon pain de campagne.

A lire aussi : Quels sont les moyens pour obtenir un rendez-vous rapide pour votre passeport ?

Pour trouver plus de recettes, continuez à lire et à voir ceci.

La salade lyonnaise et le saucisson brioché

Pour réussir une salade lyonnaise, on n’utilise pas les lardons qu’on trouve en grande surface. Il vaut mieux acheter le lard en boucherie qui est nettement plus succulent.

Dans le meme genre : Quels sont les critères à prendre en compte pour l'achat d'un camping-car ?

Et si on parlait du saucisson brioché, cette cochonnaille lyonnaise goûteuse ? En plus de fondre en bouche, ce délice est juste requinquant.

Le poulet Célestine et le tablier de sapeur

Avez-vous déjà entendu parler du poulet Célestine que Rousselot a imaginé en 1860 alors qu’il tombait amoureux de Célestine Blanchard, sa patronne ? Il prépare cette recette afin de la séduire et force fut de constater qu’elle a été conquise.

Sinon, c’est aussi à Lyon qu’on trouve le tablier de sapeur. S’agissant de ce dernier, c’est un rectangle fait à base de gras-double qu’on marine délicatement dans le vin blanc. Le tout est ensuite pané et frit. Ce plat tient son nom de Castellane qui fut le gouverneur lyonnais sous le régime de Napoléon III.

La quenelle de Lyon

La quenelle de Lyon est un des meilleurs plats de la gastronomie lyonnaise. Il s’agit d’un plat qu’on aime pour deux raisons :

  • Il est économique ; 
  • Il est raffiné.

La quenelle lyonnaise se déguste au brochet ou nature. On la retrouve dans les bouchons lyonnais. Elle cale l’estomac et permet d’apaiser les grosses faims.

La cervelle de canuts et la tarte aux pralines

La douce tarte aux pralines lyonnaise se démarque par sa belle couleur rouge en plus de sa garniture à la crème. À cela s’ajoutent ses belles pralines roses.

Voilà quelque temps que la tarte aux pralines est une spécialité gastronomique de Lyon. On a également la cervelle de canuts qui est une délicieuse spécialité fromagère à Lyon. Ceux qui n’avaient pas assez d’argent s’en achetaient et pourtant, cette bonne recette s’accompagne de pommes de terres cuites et de pain grillé.

Le Saint-Marcellin et les bugnes de Lyon

Les bugnes sont aussi une spécialité lyonnaise qu’on peut savourer en se rendant au duché de Savoie. Aujourd’hui, on peut les consommer à Saint-Etienne, à Lyon et même dans la vallée du Rhône. Leur nom est issu de « bunyi » ou beignet. On les mange coutumièrement avant que mardi gras n’arrive.

Quant au Saint-Marcellin, il s’agit d’un petit fromage de vache. Il est caractérisé par une pâte molle qui en fait un bon fromtons frenchy.